• Dossiers
20/11/2008

Assurance-vie : que faire ?

Les difficultés profondes de solvabilité et de liquidités rencontrées par les banques du monde entier poussent légitimement à s’interroger sur les risques liés aux contrats d’assurance-vie et sur les mesures à prendre.

Il faut en premier lieu rappeler que les compagnies d’assurance françaises sont essentiellement actives dans leur métier de base : la vente de produits et services d’assurance, la prévoyance et l’épargne. Elles bénéficient de marges de solvabilité (exigence de fonds propres par rapport aux risques de chaque activité) bien supérieures au minimum règlementaire.

Si vous possédez un contrat, il faut le repositionner dans un environnement patrimonial global (poids représenté par rapport aux autres actifs), penser à l’horizon d’investissement initial et au risque associé. Les contrats multi-supports sont aujourd’hui affectés par la baisse des actions. Si l’on dispose d’un horizon de placement à moyen terme, il est probablement préférable d’attendre que le marché se ressaisisse plutôt que de sortir sur les niveaux d’indices actuels. Pour les contrats en euros, les actifs généraux des compagnies ont une taille conséquente, une allocation d’actifs diversifiée (généralement à 3/4 en obligations, 10 à 15% en actions, le reste en immobilier et divers), une grande stabilité dans la durée avec des engagements long terme, et des réserves de bénéfices significatives. De plus, dans cette période de défiance, les fonds euros bénéficient de flux de souscription. Il n’y a donc pas lieu de s’affoler sur la solidité de ces derniers tout en sachant que la baisse du taux directeur de la Banque Centrale Européenne provoquera mécaniquement une réduction des rendements.

Les plus courageux pourront arbitrer une partie de leurs fonds euros pour se positionner sur des supports actions afin de profiter de l’irrationalité du marché et des valorisations sans fondement de bon nombre de sociétés cotées. Ceux qui ne possèdent pas, à ce jour, de contrat ont ainsi une opportunité historique pour investir dans un creux de marché en bénéficiant d’une fiscalité favorable.

Nous sommes à votre disposition pour vous conseiller sur vos contrats Cogefi mais également sur ceux que vous avez souscrits dans d’autres établissements et sur lesquels vous vous interrogeriez.